Un nouvel outil d’imagerie pour découvrir les cellules de façon inédite

0
28
Un nouvel outil d'imagerie pour découvrir les cellules de façon inédite
Un nouvel outil d'imagerie pour découvrir les cellules de façon inédite

Des chercheurs de l’EPFL ont développé une nouvelle technique d’imagerie qui combine deux méthodes de microscopie différentes. En combinant les deux méthodes, les chercheurs peuvent voir ce qui se passe à l’intérieur des cellules et sur la membrane des cellules en même temps. Cette combinaison permet de jeter un regard sans précédent sur les processus cellulaires, comme ceux qui se produisent notamment en cas d’infection.

Il est extrêmement important pour les chercheurs d’en savoir plus sur les cellules, car celles-ci sont les composants fondamentaux des organismes vivants. Les scientifiques doivent étudier les cellules et les phénomènes cellulaires en détail afin d’obtenir des informations et de mieux comprendre les différentes maladies. Des chercheurs de l’EPFL issus de deux laboratoires ont développé conjointement le nouveau système leur permettant d’observer des cellules vivantes en action avec une précision sans précédent.

La nouvelle technique combine l’imagerie de fluctuation optique stochastique (SOFI) avec la microscopie de conductance ionique à balayage (SICM). La SOFI permet aux scientifiques de visualiser des molécules ciblées et divers phénomènes qui se produisent à l’intérieur des cellules. La SICM, quant à elle, consiste à toucher directement une cellule avec la pointe de la sonde pour révéler la surface de la cellule et cartographier la typographie cellulaire. L’un des inconvénients de cette technique est que le contact entre l’échantillon et la sonde nuit à la capacité d’observer des cellules vivantes car il perturbe l’état natif des cellules.

Pour contourner ce problème, les chercheurs de l’équipe ont mis au point un microscope qui remplace la sonde physique par un nanopore en verre pour mesurer le flux d’ions, ce qui permet de détecter la surface cellulaire sans avoir besoin de contact. La combinaison des deux méthodes offre aux chercheurs des capacités d’observation scientifique sans précédent. Les scientifiques peuvent regarder à l’intérieur des cellules vivantes avec le nouveau système tout en générant une image topographique en 3D de la membrane cellulaire.

Les scientifiques obtiennent un aperçu sans précédent de l'intérieur des cellules grâce à une nouvelle technique d'imagerie
Les scientifiques obtiennent un aperçu sans précédent de l’intérieur des cellules grâce à une nouvelle technique d’imagerie

Essentiellement, le système permet aux chercheurs d’observer simultanément l’intérieur et l’extérieur de la cellule afin de découvrir les liens entre les processus qui se produisent dans des endroits distincts de la cellule. La combinaison des deux méthodes a également permis d’améliorer de façon “incroyable” la qualité des images. Cette amélioration permet d’observer les cellules à une résolution beaucoup plus élevée qu’auparavant.

Les chercheurs espèrent utiliser leur nouveau système pour observer des phénomènes tels que la motilité des cellules, la différenciation cellulaire et la communication entre les cellules. L’innovation est essentielle pour ce type d’étude car elle permet aux chercheurs de comprendre comment une cellule réagit en temps réel à des stimuli extérieurs.

Les chercheurs de l’EPFL travaillent sur un large éventail de recherches. En août de cette année, les scientifiques de l’EPFL ont créé un robot nageur ressemblant à une anguille, appelé AgnathaX. Il a été conçu en s’inspirant d’un poisson primitif, la lamproie, qui ressemble à une anguille. Il utilise des capteurs de force le long de ses côtés qui imitent les cellules sensibles à la pression de la lamproie, de sorte que le robot peut détecter la force de l’eau qui appuie sur son corps.

En novembre de l’année dernière, les ingénieurs ont mis au point une puce informatique qui intègre la logique et le stockage de données dans une seule et même architecture. En octobre 2020, des chercheurs ont créé un nouveau type de drone basé sur le design d’un oiseau. Cette recherche a permis de créer un drone après avoir soigneusement étudié la forme des ailes et de la queue d’un oiseau pendant que les chercheurs étudiaient son comportement en vol. L’objectif du projet était de créer un drone ayant l’agilité de certains types d’oiseaux lorsqu’il vole dans des espaces encombrés comme les forêts et les environnements urbains denses.


Promo : - 14% d'économies !Meilleure Vente n° 1 BEBANG 100X-2000X Microscope pour Enfants étudiants Adultes, avec Ensemble Lames de Microscope, Microscope Professionnel pour Laboratoire Scolaire Accueil Biologie Enducation
Promo : - 22% d'économies !Meilleure Vente n° 2 MÉTAL 2000X Deux-Oculaires WF Microscope Optique Professionnel, 80X à 2000X Manuel en Français et Prise UE pour Enfants et Étudiants Adultes
Promo : - 28% d'économies !Meilleure Vente n° 3 BRESSER Microscope d'enseignement LCD 8.9cm (3.5'), 50-500x, 2000 (digital)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici