Cornell crée de minuscules robots alimentés et dirigés par ultrasons

198
Cornell crée de minuscules robots alimentés et dirigés par ultrasons
Cornell crée de minuscules robots alimentés et dirigés par ultrasons

Des chercheurs de l’université Cornell ont produit des minuscules robots de la taille d’une cellule qui sont alimentés et guidés par des ondes ultrasonores. L’activité des minuscules robots a été influencée par la façon dont les bactéries et les spermatozoïdes se déplacent. Les chercheurs pensent que ces minuscules robots pourraient éventuellement devenir un nouveau dispositif permettant d’administrer des médicaments directement aux cellules et aux tissus concernés.

L’auteur principal de l’étude est Tao Luo, qui travaille dans le laboratoire du professeur Mingming Wu au Cornell College of Farming and Life Sciences. Depuis plus de dix ans, le laboratoire du professeur étudie comment de nombreux microbes se déplacent et se connectent dans leur environnement. L’objectif principal de cette étude était de développer un robot géré depuis un autre endroit et capable de naviguer à l’intérieur du corps humain.

Les microbes sont extrêmement spécialisés dans leur environnement et peuvent nager dix fois la longueur du corps en une seconde. Les spermatozoïdes peuvent nager contre la circulation de liquide. L’équipe savait qu’elle ne pourrait pas construire son petit robot pour qu’il fonctionne sur batterie, car les batteries seraient certainement trop lourdes, ce qui rendrait le robot incapable de nager. Le groupe a choisi des ondes sonores à haute fréquence.

Les ondes sonores à haute fréquence ont été choisies parce que les ultrasons sont silencieux et faciles à utiliser. Selon la FDA, cette technologie est en outre sans danger pour le corps humain. Des tentatives préliminaires de création de minuscules robots à l’aide de la photolithographie ont donné lieu à des robots inutilisables. Le groupe a produit des robots pratiques et fonctionnels lorsque l’université a acquis un tout nouveau système de lithographie laser appelé NanoScribe.

Ce système peut produire des nanostructures 3D en écrivant directement dans une résine photosensible. Grâce à cette toute nouvelle technologie moderne, les chercheurs peuvent personnaliser les conceptions à l’échelle du micromètre et produire rapidement de nouveaux modèles à tester. En six mois, l’équipe a pu construire un micro-robotique triangulaire capable de nager. Il possède également une carie dentaire gravée dans son dos qui capte une bulle d’air se développant lorsqu’un transducteur à ultrasons est dirigé vers le robot. Les défis futurs pour les scientifiques consistent à rendre le robot biocompatible, ce qui lui permettra d’être utilisé dans le corps.

Google Pixel 6 Pro 5G - Smartphone 256GB 12GB RAM Single Sim Black">Offre limitée : - 34% de Remise uniquement ICI ! !Meilleure Vente n° 1