Xiaomi sera retiré d’une liste noire américaine selon un dossier judiciaire

165
Xiaomi sera retiré d'une liste noire américaine selon un dossier judiciaire
Xiaomi sera retiré d'une liste noire américaine selon un dossier judiciaire

Selon un nouveau rapport, Xiaomi Corp. et le Gouvernement américain ont conclu un accord qui retirera l’entreprise chinoise de la liste noire sur laquelle elle a été placée par le Président Trump.

En se retrouvant sur cette liste noire, Xiaomi était interdite de tout investissement américain et ne pouvait pas se procurer de matériel conçu aux États-Unis. En début d’année, le fabricant chinois de smartphones a intenté une action en justice contre le gouvernement américain après que le ministère américain de la Défense a émis un ordre désignant la société comme une entreprise militaire communiste chinoise.

Cette appellation aurait entraîné la radiation de Xiaomi des bourses américaines et son retrait des indices de référence mondiaux. Conformément à un document déposé cette semaine auprès d’un tribunal américain, le ministère de la défense aurait convenu qu’une ordonnance finale annulant la désignation serait appropriée. Aucun commentaire n’a été fait sur cette décision par le Pentagone ou Xiaomi.

Le document judiciaire indique que les deux parties à l’affaire ont convenu d’une voie à suivre pour résoudre le différend sans avoir à recourir à un exposé contesté. Le procès-verbal du tribunal indique également que les parties négocient des conditions spécifiques et déposeront des propositions conjointes distinctes d’ici le 20 mai. La nouvelle a suffi à faire grimper les actions de Xiaomi de 6,7 % à Hong Kong.

Xiaomi est surtout connue pour ses smartphones, mais elle fabrique toute une gamme de produits, notamment des aspirateurs robotisés, des appareils à porter et des vélos électrifiés. Le Président Trump avait mené une charge pour inscrire l’entreprise sur une liste noire, craignant que ses liens avec le gouvernement chinois ne conduisent à un potentiel piratage et vol de données aux États-Unis.

La société Xiaomi avait intenté une action en justice devant les tribunaux américains, ce qui avait abouti à un arrêt temporaire de l’interdiction aux États-Unis. Le tribunal avait noté que Xiaomi était susceptible de gagner un renversement complet de l’interdiction au fur et à mesure du déroulement du litige, et une injonction a été émise pour empêcher ce que le juge a appelé un “préjudice irréparable” pour l’entreprise.

Offre limitée : - 30% de Remise uniquement ICI ! !Meilleure Vente n° 1
Xiaomi Redmi 9A - Smartphone 32GB, 2GB RAM, Dual Sim, Gris| TECAVIS.FR
  • Xiaomi Redmi 9A 2GB/32GB Grey EU
  • GPS : Oui, avec A-GPS, GLONASS, BDS