Tesla refuse les paiements en bitcoins et explore d’autres options de crypto

163
Tesla refuse les paiements en bitcoins et explore d'autres options de crypto

Tesla décline tout paiement avec des bitcoins et étudie d’autres possibilités en matière de crypto-monnaies.

Tandis que les crypto-monnaies se généralisent et que la demande d’actifs numériques augmente, notre société est de plus en plus obligée de prendre en compte leur côté le plus sombre : les ressources énergétiques utilisées pour miner le bitcoin et d’autres produits similaires. Cette problématique est à l’origine de l’annonce d’Elon Musk que Tesla a abandonné la prise en charge du bitcoin comme mode de paiement.

De l’avis général, le bitcoin est là pour rester. Un seul bitcoin vaut actuellement plus de 53 000 dollars américains et il est plus facile que jamais pour le consommateur moyen d’échanger de la monnaie fiduciaire contre de la monnaie numérique.

Depuis des années, certains s’inquiètent de la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement des crypto-monnaies et de l’impact que cela pourrait avoir sur les efforts de lutte contre le changement climatique.

Elon Musk, dans une déclaration récemment tweetée, a déclaré que si “les crypto-monnaies sont une bonne idée à bien des égards et nous pensons qu’elles ont un bel avenir”,

Tela n’acceptera plus les bitcoins pour l’achat de véhicules. Cela est dû à “l’utilisation de plus en plus rapide de combustibles fossiles pour l’extraction et les transactions de bitcoins, en particulier le charbon, qui a les pires émissions de tous les combustibles.”

En effet, le constructeur de voitures électriques à zéro émission a annoncé qu’il accepterait les paiements en bitcoins pour les achats de véhicules à la fin du mois de mars. Cette déclaration fait suite à l’achat massif de 1,5 milliard de dollars en bitcoins par le constructeur automobile en février.

Dans sa nouvelle déclaration, Musk a révélé que Tesla ne vendra aucun de ses bitcoins, mais utilisera ces derniers pour des transactions “dès que l’exploitation minière passera à une énergie plus durable.”

Dans un communiqué qui pourrait faire réagir le marché des crypto-monnaies, Musk a également annoncé que Tesla étudiait d’autres crypto-monnaies, notamment celles qui utilisent moins de 1% de l’énergie nécessaire au Bitcoin.

Cette annonce de Tesla fait suite à un récent rapport de The Grist détaillant l’achat d’une ancienne centrale électrique au charbon et au gaz naturel qui a été rétablie pour fonctionner comme une opération de minage de Bitcoin.