Méta, Amazon et TikTok risquent de subir des nouvelles sanctions juridiques

90
Méta, Amazon et TikTok risquent de subir des nouvelles sanctions juridiques

 

Facebook, YouTube, Twitter, Méta et d’autres grandes sociétés Internet pourraient bientôt devoir vous dire exactement comment ils gèrent les fausses informations.

Vendredi, les législateurs européens se sont rapprochés de la finalisation et de l’adoption de la loi sur les services numériques. Une loi visant à renforcer l’application et la transparence de la modération du contenu des grandes technologies, selon un rapport par le New York Times.

La législation coïncide avec la décision récemment convenue Loi sur les marchés, numériques qui visent à lutter contre les pratiques anticoncurrentielles des grandes technologies, c’est-à-dire leur monopolisation du marché.

« Les deux propositions ont un seul objectif : s’assurer que nous, en tant qu’utilisateurs, avons accès à un large choix de produits et services sûrs en ligne », a déclaré Margrethe Vestager commissaire européen danois dans un communiqué de presse 2020 sur la paire de politiques.

Le texte final de la nouvelle loi sur les services numériques a bientôt été publié et ne le sera probablement pas avant au moins quelques semaines.

Cependant, les principaux objectifs de la proposition La loi comprennent des rapports de transparence obligatoires sur les algorithmes de recommandation de sites Web et les efforts des entreprises pour lutter contre la désinformation. Ainsi que de grands changements dans la façon dont les publicités peuvent être ciblées.

Si elle est adoptée, les grandes entreprises seraient tenues de produire des rapports annuels publics sur les politiques et pratiques de filtrage et de recommandation de contenu sur leurs sites.

Les géants de la technologie ne seraient plus autorisés à cibler les publicités sur les utilisateurs en fonction de leur race, de leur religion, de leurs opinions politiques ou de leur appartenance à un syndicat. Un autre aspect de la législation vise à freiner les ventes d’articles illégaux via des marchés en ligne massifs comme Amazon, rendant le mégadétaillant et ses vendeurs ouverts aux lois sur la consommation.

Méta, Amazon et TikTok risquent de subir des nouvelles sanctions juridiques IMAGE 1

« La loi sur les services numériques améliore significativement les mécanismes de suppression des contenus illicites et pour la protection efficace des droits fondamentaux des utilisateurs en ligne », lit-on dans Site de l’Union européenne décrivant la politique.

Si la loi est adoptée, elle entrera en vigueur l’année prochaine et pourrait avoir des répercussions mondiales sur la façon, dont les entreprises technologiques, gérer le contenu sur leurs sites. Les législateurs espèrent également que cela pourrait servir de modèle à d’autres pays comme l’Inde et le Japon, selon le Times.

Ou, ce pourrait être un autre flop, comme celui de l’UE Règlement général sur la protection des données. Selon certains, modifierait fondamentalement la protection de la vie privée en ligne dans le monde entier, et nous a plutôt simplement donné ces cookies insupportables fenêtres contextuelles d’autorisation.

Cependant, contrairement au RGPD, qui laissait l’application à chaque nation, la loi sur les services numériques et la loi sur les marchés numériques seraient toutes deux appliquées par la Commission européenne centralisée, basée à Bruxelles, selon le New York Times.

Néanmoins, il appartiendrait toujours à chaque pays de définir les limites du type de contenu autorisé et non autorisé sur les plateformes en ligne, en d’autres termes : ce qui compte comme la liberté d’expression et ce qui compte comme discours de haine.

Un projet de loi similaire est actuellement présenté à la Chambre des représentants des États-Unis, appelé la Loi sur la surveillance ensuite la sécurité des services numériques. Cela exigerait plus de transparence et de rapports de la part des entreprises technologiques sur la façon dont elles modèrent le contenu.

Mais, aux États-Unis, le premier amendement et Article 230 de la Communication Decency Act empêchent les entreprises technologiques d’être tenues responsables de ce que les utilisateurs disent sur leurs plateformes. La loi européenne, qui aura bientôt été adoptée, vise à faire exactement cela, en rendant les entreprises technologiques responsables des discours de haine et de la désinformation publiés sur leurs sites s’ils ne parviennent pas à y remédier assez rapidement.

En vertu de la règle, les amendes pour non-conformité seraient jusqu’à 6 % du chiffre d’affaires annuel total d’une entreprise. Et, comme précédent tentatives Pour régner dans les entreprises à cette échelle, la loi proposée devrait faire face à une lutte coordonnée de la part des grandes technologies.

 

Samsung Galaxy S21 Ultra 5G SM-G998 17,3 cm 6.8 Double SIM Android 11 USB Type-C 12 Go 128 Go 5000 mAh Noir">Offre limitée : - 5% de Remise uniquement ICI ! !Meilleure Vente n° 1
Samsung Galaxy S21 Ultra 5G SM-G998 17,3 cm (6.8") Double SIM...| TECAVIS.FR
  • Samsung Galaxy S21 Ultra 5G SM-G998 17,3 cm (6.8") Double SIM Android 11 USB Type-C 12 Go 128 Go 5000 mAh Noir
  • Samsung Galaxy S21 Ultra 5G SM-G998 17,3 cm (6.8") Double SIM Android 11 USB Type-C 12 Go 128 Go 5000 mAh Noir
  • Samsung Galaxy S21 Ultra 5G SM-G998 17,3 cm (6.8") Double SIM Android 11 USB Type-C 12 Go 128 Go 5000 mAh Noir
PC Portable Gaming 17,3 FHD 144Hz AMD Ryzen 7 6800H RAM 16Go SSD 1To NVIDIA GeForce RTX 3070 TGP 140W Wind 11 Home Clavier AZERTY rétro-éclairéRGB">Meilleure Vente n° 1
ASUS Gaming TUF A17-TUF707RR-HX032W PC Portable Gaming 17,3" FHD...| TECAVIS.FR
  • Le GPU GeForce RTX 3070 possède un TGP de 140w offrant une excellente jouabilité sur la dalle 144 Hz du TUF Gaming...
  • Plongez au cœur de l'action avec le TUF Gaming A17. Avec Windows 11, un processeur AMD Ryzen 7 6800H et jusqu'à 16 Go...
  • Le TUF Gaming A17 est équipé d’une paire de ventilateurs Arc Flow à 84 pales pour gérer son processeur haute...