Rappel des vélos électriques pliants Brompton en raison d’un bug logiciel risqué

0
14
les-velos-electriques-pliants-brompton-rappeles-a-cause-d'un-bug-logiciel-risque

La commission américaine de sécurité des produits de consommation (CPSC) a annoncé un nouveau rappel concernant les vélos électriques pliants de Brompton Bicycle en raison d’un bug logiciel. Bien que Brompton soit un fabricant britannique, la CPSC note qu’un certain nombre de ces vélos électriques ont été vendus aux États-Unis par le magasin de l’entreprise à New York, ainsi que par des revendeurs agréés dans d’autres États.

Le modèle de vélo électrique pliable de Brompton est exactement ce qu’il semble être : un vélo qui peut être plié lorsqu’il n’est pas utilisé, un vélo équipé d’un moteur électrique alimentant une fonction d’assistance au pédalage. La fonction d’assistance au pédalage est contrôlée par un logiciel et conçue pour s’enclencher lorsque l’utilisateur pédale activement sur le vélo, réduisant ainsi l’effort nécessaire pour se déplacer.

D’après un nouvel avis de rappel de la CPSC américaine, environ 600 vélos électriques pliants Brompton ont été rappelés aux États-Unis en raison d’un “dysfonctionnement du logiciel”. Le bogue, semble-t-il, peut faire en sorte que le moteur fournisse une assistance au pédalage même lorsque l’utilisateur a cessé de pédaler, ce qui signifie que le vélo peut continuer à se propulser vers l’avant lorsque le cycliste prévoit qu’il va ralentir.

Selon l’avis de rappel, cela peut entraîner une chute ou une blessure de l’utilisateur. Le rappel a été annoncé en avril 21 et la réparation est la solution indiquée pour résoudre le problème. Brompton indique que les clients de ses vélos électriques pliants doivent cesser d’utiliser le produit jusqu’à ce qu’ils puissent contacter leur revendeur agréé le plus proche pour obtenir la mise à jour du logiciel.

Cette mise à jour corrigera le bug, après quoi le problème devrait disparaître et les utilisateurs pourront reprendre leur vélo électrique en toute sécurité. La société a déclaré que, bien qu’elle ait reçu un seul rapport indiquant que l’un de ces vélos continuait à fournir une assistance au pédalage après que le cycliste ait cessé de pédaler, aucun cas de blessure n’a été signalé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici