La nouvelle combinaison à réaction présentée par les Royal Marines

469
regardez-les-royal-marines-voler-comme-iron-man-dans-une-nouvelle-demonstration-de-combinaison-a-reaction

Les Royal Marines du Royaume-Uni viennent de faire une démonstration de l’utilisation d’une combinaison à réaction qui leur permet de voler un par un d’un bateau gonflable au-dessus de l’océan jusqu’à un énorme navire de la marine. L’exercice était une démonstration de la combinaison à réaction de Gravity Industries, qui confère à son porteur une capacité de vol remarquablement similaire à celle d’Iron Man.

La démonstration vidéo a été publiée par Gravity Industries, qui a expliqué que les Royal Marines avaient mené avec succès un exercice impliquant sa combinaison Gravity Jet pour embarquer sur un navire au milieu de l’océan. Ce n’est pas la première démonstration de jetpack que nous avons vue, mais c’est l’un des exemples les plus spectaculaires de la façon dont la technologie peut être utilisée.

La combinaison à réaction est utilisée pour démontrer le vol d’un bateau gonflable vers le navire, puis du navire vers le bateau gonflable. L’exercice démontre l’une des utilisations de cette technologie : le pilote de la combinaison à réaction atteint le navire avant le bateau gonflable, ce qui lui donne le temps de jeter une échelle sur le côté pour que les autres puissent monter à bord.

Cette vidéo soulève bien sûr quelques questions, notamment sur la capacité de la combinaison à réaction à gérer des rafales de vent particulièrement fortes. On ne sait pas non plus dans quelles situations les Royal Marines et d’autres branches de l’armée pourraient bénéficier de cette technologie par rapport aux options existantes, plus banales.

Les militaires ne sont toutefois pas les seuls clients potentiels des combinaisons à réaction. Les pompiers de certaines grandes villes, par exemple, ont testé et acheté des jetpacks pour combattre les incendies qui peuvent se déclarer dans les gratte-ciel et autres endroits difficiles d’accès. En définitive, cette technologie reste toutefois un produit de niche pour l’instant.