Google et SpaceX s’associent pour donner un coup de pouce à Starlink

151
spacex-et-google-s'associent-pour-booster-starlink

:Les deux sociétés Google et SpaceX ont conclu un accord prévoyant l’installation de nouvelles stations terrestres Starlink dans les centres de données de Google, afin de résoudre les problèmes de latence, entre autres, du service Internet par satellite, et de l’ouvrir à de nouvelles utilisations par les entreprises.

Starlink, dont la version bêta est actuellement en cours, fait appel à une “constellation” de satellites en orbite autour de la Terre pour fournir une connectivité Internet via une antenne de positionnement automatique.

Elon Musk, fondateur de SpaceX, s’est montré optimiste quant aux capacités de Starlink. Le service Internet ne se contentera pas d’égaler, voire de dépasser, de nombreuses connexions Internet terrestres existantes, a-t-il déclaré, en plus de libérer les abonnés – en particulier ceux des zones rurales, habituellement mal desservies par les FAI traditionnels – de l’attente des options filaires.

Cependant, pour que cela soit efficace, Starlink a besoin non seulement d’un réseau cohérent de satellites, mais également de résoudre des problèmes tels que la latence : la réactivité du réseau. Les premiers utilisateurs du service ont eu des difficultés à y parvenir, avec des vitesses très variables.

Aujourd’hui, Google et SpaceX travaillent ensemble sur des moyens qui pourraient aider à résoudre ce problème.

 

Dans le cadre de cet accord, les stations terrestres de Starlink seront situées sur les propriétés des centres de données de Google. Cela signifiera un lien beaucoup plus étroit avec la périphérie du réseau, par le biais de Google Cloud, affirme l’entreprise.

“Le réseau privé à haute capacité de Google Cloud prendra en charge la livraison du service mondial d’Internet par satellite de Starlink, offrant aux entreprises et aux consommateurs une connectivité transparente au cloud et à Internet”, a déclaré Google dans un communiqué, “et permettant la livraison d’applications d’entreprise critiques à pratiquement n’importe quel endroit.”

Cette solution ne sera pas une solution complète de réactivité Internet. En effet, les applications et les services qui requièrent des niveaux élevés de performance en temps réel, comme les jeux et les appels vidéo basés sur le cloud, ne seront que peu améliorés par le partenariat. Là, seuls une couverture de service plus cohérente et des moyens de réduire la latence réelle sur le réseau suffiront.

Quoi qu’il en soit, pour les entreprises qui souhaiteraient utiliser Starlink avec leurs applications et services en nuage, cela pourrait constituer un avantage considérable. En effet, ces applications pourront fonctionner sur le réseau périphérique de Google, réduire la latence ou exploiter les interconnexions en fibre optique à haut débit que Google a déjà installées pour ces centres de données afin d’atteindre d’autres fournisseurs.

Google et SpaceX :

Selon Google, ces nouveaux services, destinés aux utilisateurs professionnels, devraient être disponibles sur le marché au cours du second semestre de cette année.

Et ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de ce type de système. En octobre 2020, Microsoft et SpaceX ont signé un accord sur l’utilisation de Starlink comme interconnexion pour les centres de données Azure : cela pourrait signifier une plus grande flexibilité dans l’emplacement de ces centres, car le service Internet par satellite remplacerait la dernière longueur de ce qui est traditionnellement une connexion câblée.