Activision bannit 350 000 comptes Call of Duty en raison de la forte toxicité

177
Activision bannit 350 000 comptes Call of Duty en raison de la forte toxicité

La société Activision s’attaque aux comportements toxiques et racistes dans ses derniers jeux Call of Duty. L’entreprise affirme avoir déjà banni plus de 350 000 comptes pour comportement toxique (signalé par d’autres joueurs) ou pour utilisation de noms racistes.

Elle a, entre autres, ajouté de nouvelles méthodes pour détecter ces comportements et supprimer les comptes indésirables.

La répression s’est déroulée au cours de l’année dernière, selon Activision, et elle concerne ses derniers et plus grands succès : Warzone, Modern Warfare, Black Ops Cold War , et même Call of Duty : Mobile .

Le bannissement des comptes repose sur une combinaison de l’examen de la base de données des noms de joueurs de la société et des rapports d’autres joueurs.

Par ailleurs, la société indique qu’elle a déployé de nouveaux filtres en jeu capables d’identifier les profils, les noms d’utilisateur et les balises de clan offensants, ainsi qu’un nouveau système de filtrage des messages textuels de discussion offensants. Ces outils sont désormais en place dans 11 langues différentes.

Cependant, l’entreprise affirme que ce n’est qu’un début et qu’elle prévoit d’autres fonctionnalités.

En effet, Activision affirme qu’elle va intensifier ses efforts dans diverses catégories, notamment en ajoutant des technologies supplémentaires pour détecter les comportements toxiques, racistes et sexistes, en consacrant davantage de ressources à ses efforts de détection et d’application, en augmentant sa transparence vis-à-vis de la communauté Call of Duty et en proposant un examen “cohérent et équitable” de ses diverses politiques d’application, entre autres.

De plus, la société a déclaré qu’elle prendrait des mesures pour lutter contre les comportements toxiques dans les discussions vocales et qu’elle renforcerait la modération et la possibilité pour les joueurs de signaler d’autres joueurs pour ce type de contenu et de comportement.

Dans son annonce, Activision a précisé : “Nous savons que nous avons un long chemin à parcourir pour atteindre nos objectifs. Ceci n’est qu’un début. Traiter ce problème est un engagement permanent auquel nous ne dérogerons pas. “