WhatsApp limitera les comptes qui refusent sa nouvelle charte.

106
WhatsApp limitera les comptes qui refusent sa nouvelle charte.

Les modifications de la politique de confidentialité de WhatsApp, en réalité de Facebook, ne sont pas près de s’arrêter, et ce malgré l’énorme réaction de ses propres utilisateurs et des défenseurs de la vie privée.

Au final, si vous voulez continuer à utiliser WhatsApp, il vous faudra accepter de partager certaines de vos données avec Facebook, malgré le fait que WhatsApp se vante de ses opérations axées sur la confidentialité.

En revanche, vous ne perdrez pas immédiatement l’accès à votre compte après la date limite du 15 mai si vous n’acceptez pas cette politique, mais vous resterez lentement bloqué du service jusqu’à ce que vous le fassiez.

Au départ prévu pour le début de l’année, finalement, WhatsApp a décidé de retarder la mise en œuvre de son changement controversé de politique de confidentialité jusqu’à ce que la plupart de ses utilisateurs soient déjà habitués à l’idée.

 

Plutôt que de changer de cap, WhatsApp a passé ce temps à informer les utilisateurs de ses changements, du moins ceux qui n’ont pas migré vers de nouveaux services de messagerie entre-temps.

En revanche, WhatsApp va limiter les fonctionnalités auxquelles les utilisateurs auront accès jusqu’à ce qu’ils acceptent la nouvelle politique de confidentialité.

Au départ, les utilisateurs ne pourront pas accéder à leurs listes de chat, mais pourront toujours accéder à certaines fonctions de base. Ils seront toujours en mesure de recevoir des appels téléphoniques et vidéo entrants et de répondre aux messages provenant de notifications.

Cependant, au bout de quelques semaines, WhatsApp supprimera complètement ces fonctions et cessera d’envoyer des appels ou des messages aux utilisateurs. Les utilisateurs pourront uniquement télécharger leurs données et quitter WhatsApp. Sinon, ils peuvent aussi accepter la nouvelle politique de confidentialité pour revenir dans les bonnes grâces de Facebook.

Selon WhatsApp, les comptes des utilisateurs ne seront pas supprimés simplement parce qu’ils n’acceptent pas la politique de confidentialité. Cela dit, elle prévient les utilisateurs qu’elle dispose d’une politique distincte qui supprimera automatiquement les comptes inactifs au bout de 120 jours.