Verizon cède à perte AOL et Yahoo au propriétaire du casino Venetian

124
verizon-vient-de-vendre-aol,-yahoo-a-perte-au-proprietaire-du-casino-venitien

AOL et Yahoo peuvent peut-être être considérés comme des reliques du passé d’Internet. L’une des premières plates-formes de communication et moteurs de recherche, respectivement, les deux ont longtemps été déplacées de leurs marchés et ne se sont jamais complètement rétablies.

Les tentatives pour relancer leurs marques ou se lancer dans de nouvelles entreprises n’ont pas manqué, mais celles-ci auraient finalement pris fin maintenant que Verizon a vendu les deux, ainsi que le reste de Verizon Media, à une société de capitaux mieux connue pour posséder l’un des hôtels de villégiature les plus populaires de Las Vegas.

Depuis des années, Verizon tente de transformer certaines de ses acquisitions en bénéfices. Ces acquisitions se composaient principalement d’AOL et de Yahoo et des sociétés qu’ils avaient elles-mêmes acquises avant d’être rachetées par l’un des plus grands opérateurs de réseau des États-Unis.

Cette longue liste comprend des sites d’actualités technologiques et automobiles populaires et, pendant un court instant, le réseau social controversé de Tumblr.

Récemment, cependant, Verizon s’est lancé dans une frénésie pour vendre ces propriétés. Passant du mal nommé Oath à Verizon Media, les propriétés ont été achetées pour environ 9 milliards de dollars au total. Maintenant, The Verge rapporte que Verizon Media a été vendu à Apollo Global Management pour 5 milliards de dollars, soit près de la moitié de ce qu’il en a coûté à Verizon pour les acquérir en premier lieu.

Apollo est propriétaire de la station vénitienne ainsi que du détaillant d’artisanat Michaels, il pourrait donc être déroutant de savoir ce qu’il ferait avec la myriade de propriétés sous Verizon Media.

Probablement rien de direct pour le moment, mais l’accord comprendrait prétendument l’activité de technologie publicitaire de Verizon, qui est sans doute plus intéressante et plus pertinente pour quelqu’un comme Apollo.

Fait intéressant, Verizon Media changera son nom en Yahoo et sera dirigé par son nouveau PDG Guru Gowrappan.

Verizon conservera une participation de 10% dans la société, mais il n’a pas encore été question de ce que deviendront les services et clients existants de Yahoo. Bien sûr, l’accord est toujours soumis à l’approbation des autorités de réglementation, même s’il est difficile de voir quiconque du marché de la technologie s’opposer à la vente.