Un radiotélescope doit être installé sur l’autre face de la Lune.

141
les-scientifiques-veulent-un-radiotelescope-de-l'autre-cote-de-la-lune

Des scientifiques ont mis au point un plan pour aider les radioastronomes à mieux comprendre le passé de l’univers. Le plan consiste à placer un radiotélescope sur la face cachée de la Lune pour les aider à en apprendre davantage sur les débuts de l’univers. Le concept est connu sous le nom de Lunar Crater RadioTelescope (LCRT).

Le projet a recueilli 500 000 dollars et est entré dans la deuxième phase du programme Innovative Advanced Concepts de la NASA.

Ce projet a l’air très compliqué et implique que des robots accrochent le grillage métallique dans un cratère de la face cachée de la Lune pour créer le radiotélescope. Le télescope mesurerait les ondes radio créées il y a quelques centaines de millions d’années, juste après le Big Bang, avant l’apparition des premières étoiles.

Depuis longtemps, les scientifiques cherchent des détails dans ce chapitre de l’histoire de l’univers, et les ondes radio pourraient aider à révéler ce qui s’est passé pendant cette période mystérieuse.

Joseph Lazio, membre de l’équipe du LCRT, a déclaré qu’il n’y avait pas d’étoiles pendant cette période, mais qu’il y avait beaucoup d’hydrogène pendant ce que l’on appelle l’âge sombre de l’univers. Cet hydrogène a fini par servir de matière première aux premières étoiles.

Selon lui, avec un radiotélescope suffisamment grand sur la Lune, les scientifiques pourraient suivre les processus qui ont conduit à la formation des premières étoiles et peut-être en apprendre davantage sur la nature de la matière noire.

Le LCRT a été sélectionné à l’issue d’un processus d’examen par les pairs qui a évalué les propositions de mission susceptibles d’améliorer la compréhension de l’univers et l’exploration spatiale par l’humanité.

Le téléscope lunaire n’en est qu’à ses débuts et nécessiterait de nombreuses années de développement technologique avant que la mission ne devienne réalité. Les scientifiques veulent placer le télescope sur la lune plutôt que sur la Terre.

Les ondes radio du tout début de l’histoire de l’univers sont bloquées par l’ionosphère de la Terre, ce qui les rend indétectables à l’aide de radiotélescopes terrestres.