Thomas Pesquet retourne en orbite le 22 avril, une mission qui sera suivie par la Cité de l’Espace à Toulouse.

646

Un véritable ambassadeur s’apprête à entamer sa deuxième mission en orbite. Thomas Pesquet, 43 ans, quittera la Floride le jeudi 22 avril, en se dirigeant vers l’ISS, la station spatiale internationale, où il sera le commandant de bord pendant un mois environ, vers la fin de la mission Alpha.

“J’ai la chance d’être le premier Français à commander un véhicule spatial. C’est grâce à l’histoire, à la place de la France et de l’Europe dans les vols spatiaux habités, c’est une reconnaissance pour tout le monde”, déclarait il y a quelques jours l’astronaute préféré des Français.

Une autre première de la mission Alpha

Thomas Pesquet sera le premier Européen à rejoindre l’ISS à bord d’un vaisseau spatial privé américain, la capsule Dragon Crew-2 de Space X, qui décollera du Centre spatial Kennedy en Floride, avec trois autres astronautes (les Américains Megan McArthur et Shane Kimbrough, et le Japonais Akihiko Hoshide).

Les objectifs principaux de la mission Alpha


Les sciences sont, comme toujours, au cœur de la mission spatiale. L’ISS (International Space Station) est un véritable laboratoire en orbite, permettant des expériences qui seraient impossibles à réaliser sur Terre à cause de la gravité. Avec ses homologues, Thomas Pesquet sera en charge de nombreuses expériences conçues et suivies par des scientifiques et chercheurs au sol, notamment le vieillissement de cellules souches cérébrales dans une boîte de Pétri pour mieux comprendre des pathologies comme la maladie d’Alzheimer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici