Microsoft Edge fait un grand pas vers l’élimination des menaces des hackers.

168
Microsoft Edge fait un grand pas vers l'élimination des menaces des hackers.

Microsoft propose une mise à jour pour le canal bêta de Microsoft Edge qui met l’accent sur la sécurité. Microsoft a ajouté un nouveau mode de navigation à Edge qui mettra l’accent sur la sécurité contre les diverses attaques en ligne.

Les mesures de protection ajoutées au navigateur permettront aux administrateurs de divers réseaux de protéger les utilisateurs contre les menaces “zero day“. Le terme “zero day threat” est utilisé pour décrire une menace inconnue jusqu’alors qui exploite des failles dans le logiciel qui ne sont découvertes que lors d’une attaque de cybersécurité.

En effet, selon Microsoft, diverses fonctionnalités de sécurité ont été incluses dans la mise à jour, toutes dans le but de maintenir le navigateur protégé contre diverses attaques.

Le mode de sécurité renforcée est l’une des nombreuses stratégies de groupe qui peuvent être appliquées par les administrateurs réseau afin de défendre les postes de travail des utilisateurs finaux.

Cette nouvelle mise à jour est disponible pour les utilisateurs de Edge sur trois plateformes différentes : Windows, macOS et Linux.

Cette mise à jour, Microsoft la destine clairement aux entreprises, en déclarant : “Ces politiques font également en sorte que les sites importants et les applications de la ligne d’affaires continuent à fonctionner comme prévu.”

Cela est parfaitement logique, car Edge est souvent utilisé comme navigateur sur les ordinateurs professionnels. Il continue à avoir une très petite part de marché : Selon StatCounter, 63% des utilisateurs naviguent sur Chrome, et seulement 4% choisissent Microsoft Edge en décembre 2021.

Peu importe si le dernier correctif de Microsoft affectera de nombreux utilisateurs ou non, il est certainement accompagné d’une foule de fonctionnalités qui pourraient rendre la navigation plus sûre. La société a détaillé les différentes mesures de sécurité dans ses notes de mise à jour.

Une sécurité supplémentaire au bon moment

Grâce à la nouvelle mise à jour de Microsoft, les administrateurs réseau peuvent activer un mode de navigation extra sécurisé dans Microsoft Edge.

Les nouvelles politiques sont qualifiées de “grand pas en avant” par Microsoft, car elles lui permettent “d’atténuer les jours zéro actifs imprévus (sur la base des tendances historiques)”, agissant comme une mesure de protection avant même que les administrateurs système ne soient conscients de toute attaque potentielle.

Microsoft Edge fait un grand pas vers l'élimination des menaces des hackers. image 2

L’activation de cette fonction permet d’activer la protection matérielle des piles, la protection contre les codes arbitraires (ACG) et la protection contre les flux de contenu (CFG). Ces trois technologies fonctionnent ensemble pour atténuer les menaces de sécurité entrantes.

Désormais, Edge sera également doté d’une couche supplémentaire de protection des mots de passe que Microsoft appelle “mot de passe primaire personnalisé”.

Il s’agit essentiellement d’une mise à jour d’une fonctionnalité déjà existante qui exige une authentification supplémentaire avant de charger un mot de passe précédemment enregistré. Les utilisateurs pourront désormais configurer un mot de passe personnalisé comme mot de passe principal.

Ce n’est qu’une fois ce mot de passe saisi qu’ils pourront utiliser la fonction de remplissage automatique de mot de passe sur Edge.

Cette dernière mise à jour de Microsoft arrive à point nommé. Cloudflare a récemment publié un rapport sur le nombre d’attaques par déni de service distribué (DDoS) au cours du dernier trimestre de 2021.

Les chiffres sont stupéfiants : Le nombre de cyberattaques par ransomware a augmenté de 175 % d’un trimestre à l’autre. Si la nouvelle mise à jour de Microsoft Edge peut en atténuer ne serait-ce qu’un infime pourcentage, elle aura constitué une amélioration.