La sécurité de la batterie AirTag met Apple dans un dilemme

16

Le traceur d’objets d’Apple, respectueux de la vie privée, est comme un ping-pong de bonnes et de mauvaises nouvelles.

La société Apple a rendu ses AirTags si faciles à utiliser qu’elle a suscité des inquiétudes quant à la sécurité du réseau Find My.

Les petits disques sont suffisamment petits pour être placés n’importe où, mais nécessitent un accessoire séparé pour être fixés aux objets, à moins que vous ne preniez la voie imprudente de percer un trou.

Apple se trouve maintenant dans une situation délicate : la batterie de l’AirTag est étiquetée comme présentant un risque pour la sécurité des enfants, tandis que les batteries de rechange doivent être du type dangereux pour les enfants.

Le mois dernier, un régulateur australien a émis un avertissement sur le danger que représente la pile bouton de l’AirTag pour les enfants, conseillant aux parents de garder le tracker hors de portée des enfants.

La Australian Competition and Consumer Commission (ACCC) souligne la facilité avec laquelle il était possible d’ouvrir le compartiment à piles et de retirer la petite pile bouton CR2032.

Ces batteries étant connues pour présenter des risques d’étouffement, les fabricants de piles ont mis au point un moyen de dissuasion pour éviter ce geste.

De nombreuses petites piles utilisent un revêtement amer pour décourager les enfants (ou toute autre personne d’ailleurs) d’ingérer ces produits dangereux.

Le revêtement chimique non toxique donne aux piles une odeur et un goût amers qui devraient suffire à faire perdre aux enfants leur appétit pour ce petit objet brillant.

Hélas, c’est ce type de pile qui risque de ne pas fonctionner du tout avec les AirTags d’Apple.

Dans sa documentation sur le remplacement de la pile de l’AirTag, Apple indique que les piles CR2032 avec un revêtement amer peuvent ne pas fonctionner avec l’AirTag.

Ceci est probablement dû à la façon dont ce même revêtement interfère avec la conduction de l’électricité.

Apple précise que cela dépend de l’alignement du revêtement avec les contacts de la pile, mais on peut dire qu’il s’agit d’une recommandation générale de ne pas utiliser de telles piles amères.

En effet, d’une part, la conception de l’AirTag fait qu’il est trop facile pour les enfants d’accéder accidentellement ou intentionnellement à la batterie et de la mettre potentiellement dans leur bouche.

Par ailleurs, la pile qu’il est recommandé d’utiliser dans l’AirTag est du type qui n’est pas protégé ou dissuadé d’être ingéré.

En résumé, Apple réitère l’avertissement de garder ces articles hors de portée des enfants, ce qui pourrait poser un problème aux parents qui utilisent les AirTags pour garder la trace de leurs enfants ou de leurs affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire plus