La NASA réclame un budget de 24,8 milliards de $ pour l’année 2022.

118
La NASA réclame un budget de 24,8 milliards de $ pour l'année 2022.

La NASA est prête à demander au gouvernement Biden de l’argent pour son budget fiscal de 2022. En effet, le 28 février, la NASA a publié sa demande de budget pour l’année 2022, demandant 24,8 milliards de dollars pour soutenir les missions nouvelles et existantes.

Cette nouvelle demande budgétaire représente plus de 1,5 milliard de dollars de plus que ce que l’agence a reçu au cours de l’exercice 2021.

Selon Bill Nelson, administrateur de la NASA, la demande budgétaire du président est une “reconnaissance” du fait que les missions de la NASA contribuent aux objectifs plus larges de l’administration Biden pour l’Amérique. Il note que sur l’argent demandé, 7,93 milliards de dollars sont destinés aux programmes scientifiques de la NASA et représentent le montant le plus élevé jamais dépensé pour de telles missions.

Selon la NASA, le financement record des programmes scientifiques permettra de faire face à la crise climatique et de faire progresser les missions robotiques, préparant ainsi le terrain pour que les astronautes puissent explorer Mars et la lune à l’avenir.

Il est également demandé dans le budget une augmentation de 250 millions de dollars pour les programmes de sciences de la Terre, dont 137,8 millions de dollars pour commencer à travailler sur une série de missions connues sous le nom d’Observatoire du système terrestre. Celles-ci seraient lancées entre 2027 et 2030.

Une augmentation massive du financement du programme de sciences planétaires, pour un total de 3,2 milliards de dollars pour 2022, est prévue dans le budget. C’est 500 millions de dollars de plus que ce qui était prévu pour l’année fiscale 2020.

Une seule mission ne rapporte pas plus d’argent. La NASA propose d’annuler le programme SOFIA (Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy). C’est un Boeing 747 modifié équipé d’un télescope de 2,5 mètres qui ferait des observations sur la vapeur d’eau absorbant l’infrarouge dans la basse atmosphère.

Selon la NASA, les coûts élevés d’exploitation du programme, environ 85 millions de dollars par an, ne seraient pas justifiés par la science qu’il produit.

Ce budget propose également une augmentation de 5 % des programmes d’exploration, soit 6,88 milliards de dollars. Les fonds resteraient inchangés pour les programmes Orion, Space Launch System et Exploration Ground Systems, mais les fonds pour la recherche et le développement augmenteraient de plus de 20 % pour atteindre environ 2,4 milliards de dollars.