La NASA a une nouvelle façon de prédire la radioexposition de l’astronaute

131
La NASA a une nouvelle façon de prédire la radioexposition de l'astronaute
La NASA a une nouvelle façon de prédire la radioexposition de l'astronaute

La NASA dispose d’un nouveau moyen de prédire l’exposition des astronautes aux radiations

Les astronautes qui passent beaucoup de temps en dehors de l’atmosphère protectrice de la Terre sont exposés à des niveaux de rayonnement beaucoup plus élevés.

Avant d’envoyer des astronautes sur des missions de longue durée vers Mars, la NASA cherche de meilleurs moyens de prédire le risque que représentent les radiations lors de vols spatiaux de longue durée.

Selon la NASA, les astronautes qui se rendront sur la Lune, sur Mars et dans d’autres destinations de l’espace lointain seront exposés à des risques accrus en raison de l’environnement spatial.

En prévision de ces futures missions dans l’espace lointain, la NASA utilise l’ISS pour améliorer sa capacité à prévoir l’exposition aux rayonnements spatiaux.

Les résultats d’une étude de surveillance médicale de l’ISS ont été publiés et démontrent que la sensibilité de l’ADN d’un astronaute à l’exposition aux rayonnements sur Terre peut prédire la réaction de son ADN pendant un vol spatial.

La méthode de la NASA mesure les modifications des chromosomes de l’astronaute.

La NASA cherchait à déterminer s’il était possible de détecter et de mesurer les dommages causés par l’exposition aux rayonnements dans le corps d’un astronaute.

L’agence voulait également déterminer toute différence potentielle en fonction de l’âge, du sexe et d’autres facteurs mesurables avant d’envoyer les astronautes dans l’espace.

L’exposition aux rayonnements augmente le risque de développer des cancers et d’autres problèmes médicaux importants.

Sur Terre, les gens sont protégés des conséquences les plus graves des rayonnements causés par les éruptions solaires et les rayons cosmiques galactiques grâce à l’atmosphère et au champ magnétique de la planète.

Les missions en orbite terrestre basse, comme l’ISS, sont également protégées dans une certaine mesure par le champ magnétique de la Terre.

La NASA utilise également un blindage dans la construction de l’ISS et limite le temps que les astronautes passent dans l’espace.

L’étude de la NASA a pris en compte trois mesures clés.

Tout d’abord, avant que l’astronaute ne s’envole vers l’ISS, ses cellules sanguines ont été évaluées afin de déterminer un statut chromosomique de base pour une comparaison future.

Les échantillons de sang ont ensuite été exposés à des rayons gamma sur Terre afin de mesurer la facilité avec laquelle les chromosomes se modifient à l’intérieur des cellules.

Cette mesure a été utilisée pour établir la sensibilité inhérente d’un astronaute aux radiations.

Enfin, une fois l’astronaute rentré de mission, d’autres échantillons de sang ont été analysés pour évaluer les modifications des chromosomes.

Les chercheurs ont constaté que les membres d’équipage plus âgés présentaient des niveaux plus élevés d’irrégularités chromosomiques de base.

La NASA a également constaté que les astronautes plus âgés étaient plus sensibles aux altérations de leurs chromosomes que les astronautes plus jeunes.

Selon les résultats de l’étude, les astronautes plus âgés pourraient être plus sensibles aux rayonnements et présenter un risque plus élevé.

Cependant, on pense que les jeunes astronautes sont plus susceptibles que les astronautes plus âgés d’être affectés à long terme par l’exposition aux rayonnements dans l’espace.

Meilleure Vente n° 1
ESSLNB Telescope Astronomique 70/700 Télescope Astronomique...| TECAVIS.FR
  • Telescope pour adultes comprendre trois 1.25” Kellner oculaires (K4/K10/K20), un 90° positif-image miroir zenith, un...
  • 700mm distance focale et 70 mm telescope astronomique enfant, pleinement recouvert tout-optique verre créer des...
  • Telescope astronomique adulte avec Altazimuth trépied avec une poignée de panoramique au ralenti et une boussole pour...