La mission Roscosmos OneWeb Launch 7 se déroule sans accroc

198
La mission Roscosmos OneWeb Launch 7 se déroule sans accroc
La mission Roscosmos OneWeb Launch 7 se déroule sans accroc

Arianespace et Roscosmos annoncent qu’ils ont lancé avec succès la mission OneWeb Launch 7 après un retard d’une journée. Ce retard était dû au remplacement de la partie électrique de la fusée Soyouz qui devait mettre les satellites en orbite. La mission a décollé le 28 mai à 13 h 38 EDT.

La mission a été lancée depuis le cosmodrome de Vostochny en Russie et a marqué le septième lancement de la mégaconstellation croissante de satellites OneWeb.

Tout comme les satellites Starlink de SpaceX, les satellites OneWeb fournissent un accès Internet à large bande aux utilisateurs au sol. Avec ce lancement, la constellation compte 218 satellites à large bande en orbite.

Le lancement marque la 57ème mission Soyouz pour Arianespace et sa filiale Starsem. La mission a été officiellement désignée sous le nom de Vol ST 32, et son lancement réussi a porté la constellation à plus de 200 satellites en orbite.

La mission de OneWeb est essentiellement la même que celle de SpaceX : offrir un accès à Internet à tout le monde, partout et tout le temps. Cette mission spécifique a permis de mettre 36 satellites supplémentaires en orbite, portant l’ensemble de la flotte à 218 satellites en orbite sur une orbite quasi-polaire à 450 miles au-dessus du sol.

OneWeb a placé ses six premiers satellites en orbite le 27 février 2019. L’entreprise a lancé 34 des satellites supplémentaires le 7 février 2020. Ses 34 satellites suivants ont été mis en orbite le 21 mars 2020 et 36 satellites supplémentaires ont été mis en orbite le 18 décembre 2020.

Les autres lancements réussis comprennent 36 des satellites placés dans l’espace le 25 mars 2021 et 36 satellites supplémentaires le 26 avril 2021.

Lorsque l’entreprise déploiera et activera sa constellation, ces satellites fourniront une couverture 3G, LTE, 5G et Wi-Fi dans le monde entier pour offrir un accès Internet aux personnes par voie aérienne, marine et terrestre. Cette année, la société prévoit d’étendre sa constellation pour couvrir le Royaume-Uni, l’Alaska, le Canada, l’Europe du Nord, le Groenland, l’Islande et les mers arctiques.