La consommation d’alcool est un danger pour protéger votre cerveau.

166
aucune-quantite-d'alcool-n'est-sans-danger-pour-proteger-votre-cerveau

Une nouvelle étude de l’université d’Oxford révèle que la consommation d’alcool n’est pas sans danger pour la santé du cerveau. Elle s’ajoute à un nombre croissant de recherches sur l’alcool et son impact potentiel sur divers aspects de la santé, dont certaines suggèrent que les directives en matière de dose d’alcool consommée devraient être revues.

Plusieurs études antérieures ont examiné l’impact de l’alcool sur la santé du cerveau, et ce n’est un secret pour personne que la consommation d’alcool à long terme est liée à des lésions cérébrales. Toutefois, la consommation modérée d’alcool a été largement considérée comme sans danger, du moins en ce qui concerne la santé du cerveau, mais cette nouvelle étude d’Oxford remet en question ce point.

Dans le cadre de cette étude, qui était de nature observationnelle, des données ont été recueillies sur plus de 25 000 participants d’âge moyen dans le cadre de l’étude UK Biobank.

Ces données comprenaient des informations sur des éléments tels que la dose d’alcool consommée au début de l’étude, des tests cognitifs et des scanners cérébraux par IRM.

Un lien a été établi entre la consommation d’alcool et les effets négatifs sur le volume global de la matière grise du cerveau, ainsi que sur la microstructure de la matière blanche.

L’étude note que les participants qui avaient un IMC élevé et une pression artérielle élevée présentaient également un risque plus élevé de dommages cérébraux dus à la dose d’alcool consommée.

Il convient de noter que les chercheurs ont constaté que l’impact d’une consommation modérée d’alcool sur la santé du cerveau était plus important que ce que l’on pensait auparavant.

Une consommation excessive d’alcool était liée à des dommages supplémentaires par rapport aux personnes ayant des habitudes de consommation modérée. De même, le type d’alcool – vin, bière ou spiritueux – n’a pas influencé le résultat.