JAXA livre le détail du robot lunaire et de l’atterrisseur lunaire modulaire.

207
JAXA livre le détail du robot lunaire et de l'atterrisseur lunaire modulaire.
JAXA livre le détail du robot lunaire et de l'atterrisseur lunaire modulaire.

La Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) fournit des détails sur certaines des technologies qu’elle prévoit d’utiliser lors de futures missions lunaires. Elle prévoit d’obtenir des données sur la surface de la Lune à l’aide d’un robot lunaire transformable. Les données recueillies par le robot aideront l’agence spatiale à concevoir le rover pressurisé avec équipage.

Ce robot lunaire transformable est développé conjointement par la JAXA, TOMY Company Ltd, Sony Group Corporation et l’Université Doshisha. Le robot pourra être transporté sur la surface lunaire par une société japonaise appelée ispace. Une étude conceptuelle du rover pressurisé avec équipage a débuté en 2019.

Cette étude a déterminé que l’acquisition de données sur la surface de la lune était nécessaire pour une recherche détaillée de la technologie de conduite autonome et de la technologie de croisière utilisée par le rover pressurisé en équipage.

Afin de recueillir ces données, la JAXA et ses organisations partenaires ont conçu un robot transformable transporté sur la surface lunaire par l’atterrisseur lunaire ispace qui sera lancé en 2022. Pendant que le robot se déplace sur la surface lunaire, une caméra embarquée sur l’atterrisseur lunaire prendra des images du régolithe et du comportement de la surface lunaire, qui seront envoyées au contrôle de la mission via l’atterrisseur lunaire.

Les résultats obtenus seront utilisés pour évaluer l’algorithme de localisation et l’impact du régolithe sur les performances de conduite du rover pressurisé avec équipage.

Ce robot lunaire transformable est ultra-compact et ultra-léger. Il est capable de traverser un environnement lunaire difficile grâce aux technologies de miniaturisation développées par TOMY Company et l’Université Doshisha.

 

Le robot transformable a été mis au point par Sony, avec une technologie de gestion de l’environnement spatial développée par la JAXA. Le robot sera transformé en une forme commune après son arrivée sur le site d’atterrissage, ce qui lui permettra d’être plus petit en volume pour être transporté sur la Lune.