Huawei contourne les interdits des USA avec les puces Snapdragon 4G

159
huawei-contournera-l'interdiction-americaine-avec-des-puces-snapdragon-4g-uniquement
Huawei contourne les interdits des USA avec les puces Snapdragon 4G

Pour contourner l’interdiction américaine, Huawei n’utilisera que des puces Snapdragon 4G

Dans le cadre d’une campagne agressive visant à doter ses téléphones actuels de son propre système HarmonyOS et d’une nouvelle interface EMUI, Huawei risque d’avoir encore des difficultés à fabriquer de nouveaux appareils.

En effet, elle est paralysée dans sa capacité à acheter les derniers et meilleurs processeurs mobiles de Qualcomm, mais aussi à fabriquer son propre silicium Kirin. Huawei, néanmoins, apprécie de trouver des échappatoires et des solutions de contournement, et sa toute dernière stratégie pourrait consister à supprimer purement et simplement la 5G du Snapdragon 778G et du prochain Snapdragon 898 qu’il achètera à Qualcomm.

Aux États-Unis, la plupart des sanctions imposées à Huawei tournent autour de la 5G et lui interdisent d’acheter ou d’accéder à des produits liés à la nouvelle technologie de réseau.

Ainsi, il ne peut pas acheter de chipsets Qualcomm intégrant des modems 5G, et il lui est également interdit d’acheter des composants et des matériaux qu’il aurait pu utiliser pour fabriquer ses propres processeurs 5G.

Toutefois, ces restrictions comportent une échappatoire plutôt commode qui pourrait tout de même permettre à Huawei d’acheter des produits Qualcomm qui ne sont pas dotés de la 5G.

En effet, selon le pronostiqueur Digital Chat Station, Huawei pourra acheter une version du Snapdragon 888G qui a été dépouillée de ses capacités 5G. Ce composant réservé à la 4G finira par se retrouver dans la prochaine série Huawei Nova 9 qui devrait faire ses débuts ce mois-ci.

Meilleure Vente n° 1
Huawei MatePad 11 + Étui Huawei Folio Cover – Écran 11"...| TECAVIS.FR
  • Taux de rafraîchissement de 120 Hz, gamme de couleurs DCI-P3, Huawei MatePad 11 possède un taux de rafraîchissement...
  • Travaillez sur deux projets simultanément et piquez et faites glisser des documents d'un écran à l'autre...
  • Multipliez vos possibilités avec la fonction Multi-Window sur Huawei MatePad 11 ; ouvrez jusqu'à 4 applications sur...

Cependant, ce qui est peut-être plus intéressant, est qu’il pourrait également y avoir une version 4G uniquement du SM8450 ou Snapdragon 898 non annoncé, qui est le nom commercial présumé du prochain processeur d’application phare de Qualcomm.

Ce serait la même stratégie que celle utilisée par Huawei et Qualcomm pour pouvoir équiper la série Huawei P50 d’un Snapdragon 888 sans violer l’interdiction américaine.

Conformément au calendrier de Qualcomm, cette version du Snapdragon 898 4G pourrait faire ses débuts dans un Huawei Mate 50 ou plus probablement dans le Huawei P 898 l’année prochaine.

Ce contournement permet à Huawei de fournir les performances haut de gamme attendues des smartphones actuels tout en supprimant une fonctionnalité qui n’est de toute façon pas encore largement disponible.

Il reste toutefois à voir combien de temps cette échappatoire restera ouverte, puisque de nombreux membres du gouvernement américain s’efforcent de tenir Huawei, y compris son ancienne filiale Honor, sous une laisse plus serrée.