Etude : la majorité des compléments alimentaires pour maigrir est inutile

134
Etude : la majorité des compléments alimentaires pour maigrir est inutile

Lorsque vous cherchez à perdre du poids, le fait de dépenser une petite fortune en compléments alimentaires et en herbes en vente libre ne vous aidera probablement pas.

En effet, une nouvelle analyse des études randomisées 121 réalisées au cours des 16 dernières années a montré qu’il n’existe actuellement aucune preuve de l’utilité de ces produits pour perdre du poids.

Ces résultats proviennent de deux nouvelles études qui devraient être présentées lors du Congrès européen sur l’obésité. Parmi les travaux menés, une analyse d’études randomisées contrôlées par placebo totalisant près de 10 000 participants adultes a permis de conclure que ces simples produits à base de plantes en vente libre ne sont “pas efficaces pour la perte de poids”.

À la différence des médicaments sur ordonnance, de tels produits compléments alimentaires en vente libre sont souvent vendus comme des suppléments censés aider à la perte de poids, sans qu’aucune évaluation ne permette de déterminer s’ils sont efficaces. Il pourrait s’agir de suppléments contenant des éléments comme le thé vert, des fruits tropicaux, l’éphédra, le Garcinia cambogia, le yerba mate, le haricot blanc, la racine de réglisse, etc.

 

Même si certains des composés et préparations ont entraîné une perte de poids statistiquement (mais pas cliniquement) significative, l’ensemble de la recherche n’a pas permis de prouver que ces compléments constituent un moyen efficace de perdre du poids – et, comme le soulignent les chercheurs, quelques-unes de ces plantes peuvent avoir des effets sur la santé à long terme qui n’ont pas été étudiés.

 

Finalement, Erica Bessell, principale auteure de l’étude,  sur les compléments alimentaires a déclaré :

Les compléments alimentaires et à base de plantes peuvent sembler être une solution rapide aux problèmes de poids, mais les gens doivent être conscients du peu que nous savons réellement à leur sujet. Très peu d’études de haute qualité ont été réalisées sur certains compléments et peu de données sur leur efficacité à long terme. En outre, de nombreux essais sont de petite taille et mal conçus, et certains ne font pas état de la composition des compléments étudiés. L’énorme croissance de l’industrie et la popularité de ces produits soulignent l’urgence de mener des études plus vastes et plus rigoureuses pour avoir une assurance raisonnable de leur sécurité et de leur efficacité pour la perte de poids.