En détail pourquoi Microsoft souhaite que Call of Duty reste sur PlayStation?

72
En détail pourquoi Microsoft souhaite que Call of Duty reste sur PlayStation

Pendant toute la semaine, le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft a été un sujet de discussion constant.

Il a beaucoup été question que les jeux d’Activision Blizzard soient exclusifs aux plates-formes Xbox une fois l’acquisition terminée et aucune réponse concrète de Microsoft.

Alors que le patron de Xbox, Phil Spencer, a publié une nouvelle déclaration sur le sujet, ce qu’il avait à dire est tout sauf clair.

Dans un post sur Twitter hier soir, Phil Spencer a déclaré qu’il avait été en contact avec les dirigeants de Sony pour parler de l’avenir des jeux Activision Blizzard sur PlayStation.

“J’ai eu de bons appels cette semaine avec les dirigeants de Sony”, a déclaré Spencer. “J’ai confirmé notre intention d’honorer tous les accords existants lors de l’acquisition d’Activision Blizzard et notre volonté de conserver Call of Duty sur PlayStation. Sony est un élément important de notre industrie, et nous apprécions notre relation.”

Cela paraît assez simple, mais il y a en fait beaucoup de choses à décortiquer dans ce tweet. Pour commencer, Spencer dit quelque chose que nous savions déjà : que Microsoft honorera les contrats que Sony avait déjà mis en place avec Activision Blizzard lorsque l’acquisition a été annoncée.

Bien sûr, il n’a jamais vraiment été question que Microsoft fasse cela, étant donné qu’elle a pris exactement le même engagement lorsqu’elle a acheté ZeniMax Media et ses filiales l’année dernière.

Phil-Spencer-En détail pourquoi Microsoft souhaite que Call of Duty reste sur PlayStation

 

Image: Phil Spencer/Twitter

Le point intéressant vient ensuite, lorsque Spencer dit qu’il a exprimé “notre désir de garder Call of Duty sur PlayStation.”

Si cela semble encourageant à première vue et peut même suggérer que Microsoft souhaite continuer à sortir Call of Duty sous forme de jeux multiplateformes, l’utilisation du mot “désir” pourrait signifier que Spencer a essentiellement mis la balle dans le camp de Sony.

Ainsi, nous ne serions pas surpris d’apprendre que Spencer utilise Call of Duty comme monnaie d’échange pour obtenir potentiellement le Xbox Game Pass sur les consoles PlayStation.

À plusieurs reprises dans le passé, Spencer a laissé entendre que Microsoft souhaitait obtenir Xbox Game Pass sur autant de plates-formes que possible, mais beaucoup d’entre nous s’attendaient à ce que Sony ne joue pas le jeu à cet égard.

Cependant, si autoriser Xbox Game Pass sur PlayStation est le seul moyen d’obtenir des jeux Call of Duty sur la plateforme, alors Sony pourrait se laisser convaincre.

Bien entendu, compte tenu de l’importance de la franchise, il est toujours possible que Microsoft ait vraiment l’intention de garder Call of Duty multiplateforme sans conditions.

Bien que tout soit possible lorsqu’il s’agit de questions qui ne sont pas encore réglées, nous supposons que ce n’est probablement pas la voie que Microsoft va suivre. Nous sommes toutefois ouverts à l’idée de nous tromper et d’être surpris par le grand M.

Il est important de noter que nous n’aurons probablement pas de confirmation directe des plans de Microsoft avant que l’acquisition d’Activision Blizzard ne soit terminée.

Cela devrait se produire au cours de l’année fiscale 2023 de Microsoft, qui débute en juillet 2022 et se termine en juin 2023.

En attendant, attendez-vous à de nombreuses autres déclarations soigneusement formulées par Spencer et Activision Blizzard concernant les plans d’exclusivité après l’acquisition.

Credit images :  Activision Blizzard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici