Des applications révèlent les détails des armes nucléaires américaines

162
Des applications révèlent les détails des armes nucléaires américain
Des applications révèlent les détails des armes nucléaires américain

On peut s’attendre à ce qu’il y ait un nombre important de protocoles et de procédures à suivre pour les soldats en charge des armes nucléaires et de la capacité nucléaire des États-Unis. Il y a plusieurs protocoles que les soldats doivent connaître sans avoir besoin de manuels ou de notes.

Certains soldats se seraient appuyés sur de nombreuses applications de carte mémoire disponibles pour diverses plateformes de smartphones.

Hélas, certains secrets entourant l’arsenal nucléaire américain auraient été divulgués par le biais de ces apps. Selon les rapports, les flashcards découvertes sur ces applis révèlent non seulement les bases où sont stockées les armes nucléaires, mais elles identifient les abris sur la base avec des coffres “chauds” qui contiennent probablement des armes nucléaires.

 

Les cartes éclair divulgueraient des détails hautement confidentiels tels que les protocoles de sécurité, la position des caméras, et la fréquence des patrouilles autour du coffre, les mots secrets de contrainte indiquant quand un garde est menacé, et les identifiants uniques dont les badges ont besoin pour entrer dans les zones restreintes.

Le site Bellingcat affirme qu’en recherchant en ligne des termes connus pour être associés aux armes nucléaires, il a pu découvrir des cartes utilisées par le personnel militaire en poste dans six bases militaires européennes censées stocker des armes nucléaires. Cette publication affirme avoir contacté des experts qui ont déclaré que ces découvertes constituaient de graves violations des protocoles de sécurité.

Selon un chercheur, si l’existence de la carte flash est une violation manifeste des pratiques de sécurité liées aux armes nucléaires américaines dans les pays de l’OTAN, le caractère secret du déploiement des armes nucléaires en Europe ne vise pas à protéger les armes mais à empêcher les responsables politiques et militaires de répondre aux questions sur la pertinence des accords de partage nucléaire aujourd’hui.

D’après Bellingcat, certaines des flashcards découvertes au cours de son enquête étaient disponibles en ligne depuis 2013. Certains jeux auraient détaillé des processus appris par les utilisateurs aussi récemment qu’en avril 2021. On ignore si les détails des flashcards ont été modifiés depuis lors. Les flashcards auraient maintenant été retirées des plateformes d’apprentissage.