Cet été, la NASA lancera la mission pilote de communication par laser.

142
la-nasa-lancera-cet-ete-la-mission-de-demonstration-du-relais-de-communication-laser

Une nouvelle mission de la NASA a été lancée cet été, la Laser Communications Relay Demonstration (LCRD), conçue pour montrer la puissance des technologies de communication par laser.

La NASA affirme qu’avec une présence robotique et humaine croissante dans l’espace, les missions peuvent bénéficier de nouveaux moyens de communication avec la Terre. La NASA utilise les communications par radiofréquence depuis les années 1950 pour envoyer des données vers et depuis l’espace.

Il est prévu d’utiliser des technologies laser pour les futures missions afin de fournir des capacités de données améliorées.

La NASA a l’intention de tirer parti des communications laser à mesure que les instruments scientifiques évoluent pour capturer des données haute définition, y compris des vidéos 4K. Avec des fichiers de données plus volumineux, les missions ont besoin de moyens plus rapides pour transmettre les informations vers la Terre. Les communications laser accéléreront considérablement le processus de transfert des données.

 

Selon la NASA, l’utilisation des communications laser permettra de renvoyer vers la Terre 10 à 100 fois plus de données que ne le permettent les systèmes de radiofréquence actuels. Actuellement, il faudrait environ neuf semaines pour transmettre une carte complète de Mars à la Terre en utilisant les systèmes de radiofréquence. Si la NASA utilisait les communications laser pour envoyer les mêmes données, cela prendrait environ neuf jours.

Les systèmes de communication par laser faciliteront également l’emballage des engins spatiaux de la prochaine génération, car ils sont moins volumineux, moins lourds et moins gourmands en énergie. Un système de communication plus petit signifie plus de place pour les instruments scientifiques à bord des vaisseaux spatiaux ou des satellites.

La lumière infrarouge est utilisée par les systèmes de communication laser et peut regrouper les données en ondes beaucoup plus serrées, ce qui permet aux stations terrestres de recevoir plus de données à la fois.

Pour la NASA, les communications laser ne sont pas nécessairement plus rapides, mais elles peuvent transmettre plus de données sur une seule liaison descendante. Le LCRD sera en orbite à environ 22 000 miles au-dessus de la Terre et soutiendra des missions dans la région proche de la Terre.

Les deux premières années de la mission permettront de tester les capacités de communication par laser au moyen d’expériences qui permettront à la NASA d’affiner les technologies laser et d’accroître les connaissances sur les applications potentielles futures.