Apple indique que la mise à disposition des applis nuirait aux marchés

340
apple-affirme-que-le-telechargement-d'applications-iphone-nuirait-au-marche-des-applications
Apple indique que la mise à disposition des applis nuirait aux marchés

Selon Apple, les téléchargements d’applications iPhone nuiraient au marché des applications.

Après l’action en justice épique d’Epic Games, Apple pourrait bientôt être confronté à la plus grande menace qui pèse sur son App Store iOS depuis sa création. En effet, le Congrès américain s’apprête à débattre de six projets de loi antitrust, dont un qui soumettra l’écosystème fermé des applications de l’iPhone à un examen plus approfondi.

Ces mesures pourraient obliger Apple à ouvrir iOS pour permettre l’installation d’applications en dehors de l’App Store, pratique qui, selon Apple, non seulement mettrait les utilisateurs en danger, mais aussi, ironiquement, nuirait aux développeurs et au marché des applications.

Il est possible qu’Apple ressente la pression croissante et la possibilité réelle que le gouvernement américain l’oblige à supprimer un grand nombre des politiques qui ont fait d’iOS un jardin clos soigneusement entretenu.

En effet, Apple vient de publier un document de 16 pages qui fait l’éloge du travail accompli par la société pour protéger les utilisateurs d’iPhone en maintenant son écosystème d’applications derrière un système fermé. En réalité, il dit aux législateurs qu’il mettra les citoyens américains dans des situations dangereuses s’il va de l’avant avec ses changements antitrust.

La plupart de cette rhétorique a déjà été rabâchée à mort à ce stade. Au cours de l’année écoulée, Apple a fait l’éloge du travail qu’elle a accompli pour protéger les utilisateurs contre le téléchargement d’applications malveillantes, tout en soulignant les pièges en matière de sécurité et de protection de la vie privée que représente le fait de permettre aux utilisateurs de télécharger des applications, tout comme sur Android.

Ceux-ci vont du téléchargement d’applications malveillantes aux enfants qui contournent le contrôle parental et effectuent des achats non autorisés, intentionnellement ou non.

Le message d’Apple présente une légère nouveauté : l’avertissement selon lequel le téléchargement latéral d’applications sur l’iPhone serait en fait préjudiciable au marché des applications plutôt que bénéfique pour lui. Son principal postulat est que les gens se méfieront trop de l’installation d’applications ou achèteront des applications d’autres sources, en particulier des applications payantes qu’ils peuvent obtenir gratuitement ailleurs.

Les deux situations entraîneront une baisse, voire une diminution des bénéfices dont se réjouissent souvent les développeurs iOS par rapport à leurs homologues Android.

Mais tous les utilisateurs et les développeurs, même ceux qui sont dans le camp d’Apple, ne croient pas à ces arguments.

Dans plusieurs cas, des applications nuisibles ont passé l’examen d’Apple, et il y a même des doutes et des accusations selon lesquels Apple pourrait bénéficier d’applications frauduleuses étant donné la part de 30 % qu’elle obtient des achats in-app.

Et puis il y a cette taxe élevée qui était l’un des points soulevés par Epic Games avant même le grand drame de Fortnite. Autant dire que les semaines, voire les mois à venir, vont être tendus pour Apple qui va utiliser toute sa puissance de lobbying et de marketing pour éviter que son App Store ne lui échappe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici