Apple exige un correctif WatchOS suite à une faille “activement exploitée”.

333
Apple exige un correctif WatchOS suite à une faille
Apple exige un correctif WatchOS suite à une faille "activement exploitée".

La société Apple exige un correctif pour WatchOS après la découverte d’une faille “activement exploitée”.

Avec la version 7.6.1 de watchOS, la société a publié une mise à jour qui, selon la elle, est importante car elle corrige un problème de sécurité potentiel. Elle est disponible pour l’Apple Watch 3 et les modèles ultérieurs, et intervient quelques jours seulement après la diffusion au public de la grande mise à jour 7.6. Nous recommandons aux utilisateurs de mettre à jour leurs montres dès que possible.

Conformément à Apple, la mise à jour résout “un problème de corruption de la mémoire” en introduisant “une gestion améliorée de la mémoire.” La problématique, note la mise à jour watchOS, pourrait potentiellement permettre à une application “d’exécuter du code arbitraire avec les privilèges du noyau.”

Le mémorandum explique également qu'”Apple est au courant d’un rapport selon lequel ce problème pourrait avoir été activement exploité.”

En tout et pour tout, il s’agit d’une mise à jour mineure pour watchOS 7, qui a d’abord touché les appareils Apple Watch en septembre. Si vous détenez un modèle d’Apple Watch pris en charge, vous pouvez le mettre à jour en lançant l’application sur iOS et en allant dans le menu Mise à jour du logiciel. Il est nécessaire de charger la batterie de votre montre avant que la mise à jour ne démarre.

Quelques jours auparavant, Apple a publié la mise à jour macOS Big Sur 11.5.1 pour les ordinateurs Mac qui résout le même problème de IOMobileFrameBuffer. Si vous possédez un Mac exécutant Big Sur, assurez-vous d’installer également cette mise à jour, afin de garantir la sécurité de votre appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici